Accueil

Retour sur le voyage à Nuremberg

Par MICHAEL ZOBEL, publié le vendredi 29 décembre 2017 14:33 - Mis à jour le vendredi 29 décembre 2017 14:52

Retour sur le déroulement et les objectifs pédagogiques du voyage à Nuremberg proposé aux élèves germanistes du 18 au 21 décembre 2017.

C'est dans l'ambiance chaude des lumières de Noël et les parfums épicés des marchés de Noël que 48 élèves du lycée Vauban, accompagnés de 4 de leurs professeurs sont partis 4 jours découvrir Nuremberg et Rothenburg ob der Tauber (Bavière) au travers de deux axes : histoire et tradition.

Histoire : à Nuremberg, après une visite guidée de la cité médiévale, entourée de remparts, ville natale du peintre Albrecht Dürer, les élèves ont pu se rendre sur l'esplanade et l'estrade d'où étaient prononcés les discours du dictateur nazi dans les années 1936/1939 devant une foule galvanisée. Ils ont pu comprendre la montée du national-socialisme en Allemagne en suivant une visite du centre de documentation du parti nazi, installé dans l'ancien siège du parti nazi à Nuremberg. Ils ont pu se rendre compte des méthodes d'endoctrinement de tout un peuple, fonctionnelles dès les plus jeunes années d'école. Les élèves ont pu constater la place importante jouée par Nuremberg à cette époque. Nuremberg, c'est là que tout commence pour les nazis. Mais, c'est aussi là que tout finit : à partir de 1945 ont lieu les procès de Nuremberg contre les dignitaires nazis. En se rendant dans le tribunal de Nuremberg, le Memorium Prozesse, les lycéens ont pu toucher du doigt l'histoire: ils ont été invités à pénétrer dans la salle d'audience, la salle 600, où se sont déroulés les procès des officiers nazis les plus proches d'Hitler. Dans ce musée, ils ont pu se rendre compte de toute la logistique mise en œuvre pour que ces procès puissent être suivis dans le monde entier, filmés et traduits en quatre langues, ceci donnant naissance, par la même occasion, à la traduction en simultané.

Pour contraster avec ce volet sombre du programme, les lycéens ont pu profiter de la partie « Tradition » du voyage. Le but était de faire plonger les élèves dans la tradition de la Bavière à Noël : le premier pas a été la visite du musée du jouet de Nuremberg, où sont exposés les premiers « Teddybären » de la créatrice Margarete Steiff (dont les peluches aujourd'hui se vendent parfois à plus de 1000 euros), une collection complète de Playmobil, des scènes de familles miniatures datant d'une époque où les jouets étaient des reproductions miniatures de maisons, boutiques réelles. Les élèves ont également pu découvrir les débuts de la tradition de Noël à partir du quatrième siècle, avec l'apparition d'arbres de Noël décorés vers 1660, les premières décorations étant des pommes, qui par la suite seront plongées dans un glaçage pour être brillantes et peu à peu être remplacées par des boules en verres et autres décorations en papier mâché. Après la théorie, place à la pratique avec la visite des marchés de Noël de Nuremberg et Rothenburg ob der Tauber, village connu dans toute l'Allemagne pour être le village de Noël. Sur les marchés, nos petits Français ont pu goûter au vin chaud, admirer et acheter les décorations artisanales à ramener en cadeau ou à accrocher au sapin dès leur retour. Un hébergement en familles d'accueil leur a permis d'approcher de plus près encore la tradition familiale de l'Avent et de mettre en pratique leurs connaissances linguistiques.

Ce voyage s'inscrivait dans la partie « ouverture à l'international » du projet d'établissement et a permis aux participants, comme lors de tous les autres nombreux voyages à l'étranger proposés par le Lycée Vauban, d'attiser leur curiosité pour l'étranger, d'apprendre s'ouvrir sans peurs à d'autres cultures et de développer leur mobilité pour faire d'eux des futurs étudiants ouverts sur le monde qui ne se fixeront pour frontières que les limites de leur ambition.